Création d’un OCR – Genève Aéroport

Création d’un OCR – Genève Aéroport

Avec 16,5 millions de passagers en 2016, incluant un fort pourcentage de voyageurs professionnels, l’Aéroport de Genève occupe une place spéciale dans le secteur des transports aériens européens. Il a un réseau étendu de 142 destinations directes, dont 23 intercontinentales.

Besoins et défis commerciaux

Genève Aéroport a besoin de collecter les informations liées aux incidents survenant dans l’enceinte de l’aéroport. Pour cela, un acteur travaillant pour Genève Aéroport (interne ou externe) a la possibilité de créer un compte rendu d’évènements (OCR) afin de notifier le Security Office de l’incident relevé et de suivre son traitement.

L’objectif principal du projet est de développer une nouvelle application afin de combler les lacunes de l’application existante.

Celle-ci doit permettre de répondre aux changements de régulation (EU 376), suivre l’enchainement d’un processus métier défini (Contraintes de validation, contraintes de temps, notifications, relances…), permettre une saisie plus claire et plus complète, un suivi plus simple et détaillé du cycle de vie des OCR et SIR (Safety Investigation Report) par le Safety Office, apporter plus de souplesse au métier, s’interfacer avec des outils tiers et permettre une diffusion ECCAIRS.

Nous avons donc développé une nouvelle application avec des composants spécifiques pour améliorer efficacité et productivité.

Cette application est totalement intégrée aux outils BI de type SAP Webi et l’environnement SharePoint existant.

Nous avons aussi réalisé la génération automatique de documents au format Word et PDF, ainsi qu’un envoi automatique des rapports pour respecter les délais de traitement de 48 heures.

Utilisant une méthodologie entièrement agile demandée par le client, du contrat au support en passant par le développement, nous avons réalisé l’application sur une architecture moderne basée sur les technologies  AngularJS et des APIs back-end .Net REST.

Ce projet avec Genève Aéroport a duré 218 jours-hommes, d’avril à septembre 2016. Depuis 2017 nous opérons des activités de support et maintenance.

​Nous avons utilisé des technologies modernes d’architecture Web :

Type de contrat

Nous avons été impliqués dans le cadre d’un projet à prix fixe et d’un support de maintenance applicative.